Sylvain Brial s’est rendu avec les membres du groupe parlementaire Libertés Territoires à La Rochelle. Il a été constater sur place la politique menée pour protéger l’érosion marine. Tout comme Wallis et Futuna, la côte atlantique est particulièrement exposée. A l’Ile de Ré, le député et son groupe ont rencontré les élus locaux et les techniciens qui leur ont fait part de leur expérience.