Depuis de nombreuses années le territoire de Wallis et Futuna éprouve des difficultés pour héberger sa délégation en Polynésie. Malgré le rôle important de ce service du fait des relations privilégiées entre nos deux territoires, le coût de l’immobilier à Tahiti est un handicap.

Faute de solution, le député est intervenu auprès de madame la Ministre pour solliciter son aide.

Lire la lettre en PDF

Article précédentRéponse du Conseiller chargé des affaires régaliennes, institutionnelles et de la sécurité du Ministère des outre-Mer à propos du Foncier
Article suivantRendez-vous du Député au ministère