Le député Sylvain Brial a alerté Sébastien Lecornu, le ministre des outre-mer sur les coûts du fret inter-îles qui freinent l’économie locale des îles Wallis et Futuna. Il demande alors une aide supplémentaire à hauteur de 160 000€.

Sébastien Lecornu a insisté sur le fait que des aides au fret existent depuis 2010 entre l’Union Européenne, des pays tiers et les collectivités territoriales et ont été étendues à Wallis et Futuna en 2017 même si les entreprises en bénéficient seulement depuis 2020. Cependant, ces aides ne concernent pas les liaisons entre deux îles du même archipel et donc celles entre les îles Wallis et Futuna.

Les liaisons relèvent de la compétence de la collectivité. Le ministre envisage alors que les aides au fret inter-îles pourraient être repensées dans le cadre de la programmation de l’Assemblée territoriale 2021/2027 qui porte sur les connexions inter-îles.

Article précédentLa représentation patronale du pacifique sud
Article suivantDes wallisiens et des futuniens visitent l’Assemblée nationale