Les Wallisiens et les Futuniens sont très attachés à la gestion par la mission catholique  de l’enseignement du premier degré. C’est la raison pour laquelle Sylvain Brial est intervenu auprès du Ministre de l’éducation nationale pour lui faire part de ses regrets de la manière dont la nouvelle convention a été préparée par ses services et souhaiter comme Monseigneur l’Evêque que la signature puisse être reportée afin d’en permettre une étude sérieuse. Il se réjouie de la dernière initiative de monsieur l’Administrateur sur le sujet.

Télécharger la lettre de Sylvain Brial au Ministre de l’éducation