La crise sanitaire de la Covid-19 qui touche le monde depuis le début de l’année 2020 a contraint le gouvernement français à prendre des mesures restrictives, afin de limiter la propagation du virus. Les étudiants souffrent particulièrement de cette situation.

Bon nombre d’entre eux ne peuvent toujours pas rejoindre leur famille. C’est notamment le cas de certains étudiants wallisiens et futuniens, bloqués en métropole du fait des mesures sanitaires mais aussi de la raréfaction des vols à destination du “Fenua”. 

Cette situation est difficile, même si elle semble actuellement se débloquer. Les étudiants subissent les effets de l’éloignement de leur famille et de l’isolement. Une quinzaine d’étudiants viennent de voir leur voyage retour confirmé pour les prochains jours.

Sylvain Brial demande au gouvernement de prévoir et d’organiser des mesures spécifiques adaptées aux étudiants. Il convient de prendre en considération que les normes de quarantaine handicapent particulièrement les jeunes, qui avec elles voient leurs stages professionnels remis en question et leurs vacances fondre.

Vaccins, tests PCR, vols adaptés, doivent permettre aux étudiants des charters entre Paris et le “Fenua”.

Consulter l’intégralité de la question au gouvernement

Article précédentLe coût du fret sur le Fenua, une préoccupation majeure pour Sylvain Brial
Article suivantRéférendum en Nouvelle-Calédonie