En métropole, la situation sanitaire ainsi que les relations avec le Fénua s’améliorent doucement. 

Il y a donc beaucoup de travail à la délégation de Wallis-et-Futuna à Paris. Gladys Taputai organise avec beaucoup d’attention le retour de nos chers défunts dans le Fénua et utilise beaucoup d’énergie afin de résoudre les nombreux problèmes. Coordonner les nombreux intervenants, (pompes funèbres locales, Air France, Pompes funèbres de Nouméa, AirCalin) tout en s’assurant du respect des exigences administratives est une véritable gageure. Les difficultés sont d’autant plus grandes qu’il convient de respecter les principes sanitaires mis en place par la COV pour la venue des familles à Wallis et à Futuna.

 L’amélioration des transports vient de permettre à quelques-uns de nos malades de rentrer chez eux, alors qu’un nouveau groupe vient d’être accueilli par Tuineau Pauga qui saura les entourer avec beaucoup d’attention. Ils vont pouvoir profiter des soins de manière bien plus légère puisque les normes sanitaires (le masque et le pass sanitaire) sont maintenant supprimées en métropole. Tuineau Pauga pourra leur assurer des visites et des loisirs aisément avec le printemps revenu, il ne manquera pas comme à son habitude de faire preuve à leur égard d’une grande attention, d’un grand dévouement et d’une grande patience.

Les deux membres de l’équipe de la délégation font preuve de beaucoup dévouement et s’appliquent afin de rendre le moins pénible possible ces moments douloureux pour nos compatriotes.

 

Tuineau Pauga, aux rosiers rouges : la résidence où sont logés nos évacués sanitaires.

 

Une famille récemment arrivée.

Article précédentL’hydrogène offre des nouvelles perspectives à Wallis-et-Futuna vers une solution énergétique propre
Article suivantRetrouvez l’arrêté pris par le gouvernement pour offrir aux militaires wallisiens une meilleure situation