Monsieur Sylvain Brial estime que le registre de Wallis est un élément de l’avenir du territoire. Il s’en ai entretenu à plusieurs reprises avec les professionnels et les associations. Il a notamment rencontré le préfet Bouvier, préfet, Directeur du secrétariat général à la mer.

Il est intervenu auprès de madame la Ministre des outre mer et a obtenu que ce sujet soit traité lors du prochain CIMer (Comité interministériel à la mer), présidé par le Premier ministre.  L’objectif est une véritable reconnaissance du registre de Mata’Utu. L’inscription de nouvelles unités au registre de Wallis est un gage d’avenir pour le pavillon et sera à n’en pas douter un vrai booster économique.

Voir le courier de Mme la Ministre des Outre-mer