Les 8, 9, 10 septembre 2021 se sont déroulés les journées parlementaires du groupe Libertés et Territoire.  Le groupe, invité du député du Morbihan Paul Molac, a pris du recul face à l’année écoulée, et a étudié les perspectives des prochains mois. Cet événement a été l’occasion de réaffirmer les principes d’attachement aux territoires et de défendre leurs intérêts.

La défense des langues régionales est un sujet fédérateur. Elle est au centre des intérêts du collectif. En effet, les élus ont pu en témoigner durant la visite d’une école bilingue du centre de la Bretagne.

Grâce au député Molac, une loi vient d’être adoptée pour protéger nos langues régionales. Le projet de loi approuvé à l’assemblée et au Sénat, est un grand encouragement pour les défenseurs des langues régionales.

Les députés corses et du groupe Libertés et territoires accompagnent la délégation.

La délégation du groupe Libertés et territoire a été reçue par le président du conseil régional de Bretagne Loïg Chesnais-Girard. À cette occasion, Olivier Castel, collaborateur de Sylvain Brial, député de Wallis et Futuna, a rappelé qu’un grand nombre de Wallisiens et Futuniens sont installés en Bretagne. De plus, il a souligné le dynamisme des interactions entre les deux régions. M. Castel a demandé au président une sensibilité à leurs demandes d’aides afin de soutenir les échanges entre Fénua et la Bretagne.

 

Article précédentLe retard dans la relance économique inquiète le député
Article suivant60ème anniversaire du statut de Wallis et Futuna