Depuis son élection, le député a pris de nombreux contacts pour traiter la desserte aérienne au niveau de l’attente de chacun. Il a rencontré plusieurs sociétés et la semaine dernière encore l’une d’elle a pris contacts avec ses collaborateurs. Il est régulièrement intervenu sur le sujet à l’assemblée nationale, comme territoriale.

Il prône une desserte par ATR pouvant rayonner sur le bassin régional.

Par courrier Sylvain Brial a rappelé cette exigence à madame la Ministre des outre mer : 

Madame la Ministre, 

Je reviens vers vous concernant la desserte aérienne entre Wallis et Futuna.

J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de vous sensibiliser à ce sujet. Il s’agit d’offrir aux habitants de Futuna un service fiable et régulier, adapté aux besoins. La situation actuelle n’est nullement satisfaisante.
Il est impératif d’y remédier et plus encore il est nécessaire de s’ouvrir des perspectives régionales de communication.

J’ai travaillé plusieurs solutions avec différents partenaires tant sur la structure nécessaire que sur les aéronefs. J’ai étudié les appareils possibles et rencontré des compagnies susceptibles de les mettre en service.

Le Conseil Général de l’Environnement et du Développement durable a mené une étude sur le sujet.
Je vous serai très reconnaissant de m’en faire destinataire. 

J’ai toujours demandé que la ligne entre Wallis et Futuna soit équipée d’ATR et que nous puissions ainsi nous ouvrir aussi vers nos voisins.
La Commission de l’équipement, du plan et de l’environnement s’est également prononcée pour la mise en place d’un service autour de l’ATR et la prise des mesures nécessaires à cela. Il est indispensable que le territoire bénéficie de moyens adaptés pour ses transports.

Avant que l’Assemblée territoriale ne se prononce je souhaite avoir les derniers éléments de ce dossier, et donc tout spécialement ce rapport.

Avec mes remerciements je vous assure Madame là ministre de toute ma considération.